Cocons bulles I Courchevel 3 Vallées

Cocons bulles I Courchevel 3 Vallées

logo_station_courchevel-grisjpg

s3v

http://www.courchevel.com/hiver/fr/exposition-cocons-bulles–n163-ev962.html

 

Acheter un cocon bulle / To buy a bubble cocoon : Contact rebecca.plisson@gmail.com

VIDEO

UN EVENEMENT ARTISTIQUE DANS LES GARES DES REMONTEES MECANIQUES – COURCHEVEL 1850 – SAISON 2016 / 2017

AN ARTISTIC EVENT IN THE MECHANICAL LIFTING STATIONS – COURCHEVEL 1850 – SEASON 2016/2017

La plasticienne rébecca (!) fabulatrice transforme quatre anciennes bulles, vingt perches et une telésiège deux places en les enrobant de sa matière première de prédilection : des mètres linaires de rubans de BRETELLES DE SOUTIEN-GORGE récupérés des stocks invendus des grandes marques.

Leurs couleurs chatoyantes voileront tout en révélant ces objets souvenirs de nos sports d’hiver, devenant cocons de douceur et sensualité sur la neige et les sommets dans un esprit très couture.

Les œuvres seront exposés aux gares des remontées mécaniques des Chenus, Verdons et Saulire pendant toute la saison 2016/2017.

La réalisation du projet est en cours au centre technique l’Altipole à 2000 m d’altitude sous la houlette de la Société des 3 Vallées et Courchevel tourisme.

With winters of practice in Courchevel during her childhood, she now claims to be a snow plough master.
From these times, she reminds the intimacy you can feel in the bubbles of La Forêt in le Praz.
To give, take, lose, shape, graft shapes…
The plastician sculpts in her own way.
Her favorite fabrics : BRA STRAPS.…and then the vintage bubble turns into a cocoon…the gondola becomes sensual, wrapped, girdled, disguised, pleasantand splendid…

WORK IN PROGRESS / UN PROJET A 2000m D’ALTITUDE / 2.5 km DE RUBANS DE BRETELLES PAR BULLE

A PROJECT AT 2000m ALTITUDE / 2.5 km OF BRADSTRAP BY BUBBLE COCOON

Photos © Christian Arnal / S3V © Courchevel tourisme © Rébecca Plisson

WORK IN PROGRESS / INSTALLATION A LA SAULIRE

POURQUOI CE PROJET A COURCHEVEL ?

Parce que je suis désuète et que j’ai des affinités avec les objets vintage et mis au rebut,

Parce que j’ai toujours aimé l’intimité qui se créait dans les bulles de La forêt à Courchevel Le praz, avant le ski dans le grand paysage,

Parce que Saint Bon Tarentaise, chef lieu de Courchevel est mon «chemin du paradis» d’enfance,

Parce que j’ai toujours été la championne du chasse-neige, ruse plus que technique pour révasser sur les sommets,
(j’ai eu malgrè tout la 3ème étoile à l’ESF Courchevel)

Parce que de la bulle ou de l’oeuf, au cocon, mon langage formel artistique, il n’y a qu’un pas,

Parce que entre la rugosité de l’altitude, l’exteriorité des élements et cette matière douce-intime à même la peau, il y a un pas de géant que je franchie par goût du contraste,

Parce que je vois l’art généreux et incongru dans ces lieux publics, offert à tous

rebecca-fabulatrice-plisson-courchevel-23rebecca-fabulatrice-plisson-courchevel-26

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez (!)
Share on FacebookPin on Pinterest